Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Category Archives: News et Evènements

Tout le Vakinankaratra contre la corruption.

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION – 2018: Tout le Vakinankaratra contre la corruption

Category : News et Evènements

Sous le thème national “Mobilisation de toutes les entités à la Lutte Contre la Corruption, pour un développement humain durable ”(« Fandraisan’Andraikitry ny rehetra amin’ny ady amin’ny kolikoly, antoky ny fampandrosoana maharitra »),  Madagascar, à l’instar des 183 pays signataires de la Convention des Nations-Unies Contre la Corruption, célèbre le 08 décembre , à Antsirabe, la JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION.

Tout le Vakinankaratra contre la corruption.

Tout le Vakinankaratra contre la corruption.

Cette année, la célébration est symbolique étant célébrée entre les deux tours de la présidentielle à Madagascar. Election présidentielle qui déterminera l’avenir de Madagascar avec un espoir pour tous les citoyens, de vivre dans une nation intègre et probe où règne la bonne gouvernance, pilier d’un développement harmonieux et durable.

Les activités de célébration de cette journée de lutte contre la corruption dans la région Vakinakaratra ont débuté lundi à Antsirabe à l’initiative et sous la coordination d’un comité local d’organisation composé de la région de Vakinankaratra, la préfecture d’Antsirabe et le Bureau Indépendant anti-Corruption et avec l’appui du PNUD. L’approche intégrée et régionale de la Lutte Contre la Corruption a été mise en exergue pour atteindre l’objectif commun qu’est de combattre la corruption.

Plusieurs animations ont été organisées, entre autres, portes ouvertes auprès des services publics, exposition itinérante sur la lutte contre la corruption, animation d’antenne et jeux radiophoniques, conférence débat, mobilisation par sono mobile, carnaval,…pour donner une ambiance festive à la célébration durant « une semaine anti-corruption ». La célébration à Antsirabe se terminera ce dimanche.


REGROUPEMENT NATIONAL DU BIANCO A L’ACMIL ANTSIRABE: Adopter une même vision pour lutter contre la corruption

Category : News et Evènements

 

Le Personnel du Bureau Indépendant Anti-Corruption(BIANCO) est le premier pilier de la lutte contre la corruption à Madagascar à travers son implication effective et sa prise de responsabilité dans l’accomplissement de ses devoirs.

C’est pour la première fois, depuis plus d’une décennie, que le BIANCO a réuni tout son Personnel dans tout Madagascar en un seul endroit. Pour plus de résultat, le regroupement national s’est tenu à l’Académie Militaire à Antsirabe durant 5 jours, du 24 au 28 septembre 201 8 dans l’objectif, d’une part, d’améliorer davantage la coordination des actions menées par le BIANCO et d’adopter une vision commune dans la mise en œuvre de la Nouvelle Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption, et d’autre part, d’asseoir une meilleure appropriation du Code de Conduite du BIANCO et de renforcer la cohésion de l’ensemble du Personnel pour l’accomplissement de cette noble mission qu’est la lutte contre la corruption. D’ailleurs, l’objectif global de ce regroupement national est de renforcer la lutte contre la corruption à Madagascar.

Autant d’activités ont été organisées à savoir:

  • des séances d’exercice de tir et de maniement d’arme pour le renforcement de capacité des équipes opérationnelles. Ces séances ont été effectuées sous l’encadrement des officiers de l’Académie Militaire d’Antsirabe. « Outres les activités de police judiciaire qu’ils effectuent, les investigateurs du BIANCO font dès fois des arrestations. Cela nécessite des pratiques militaires. C’est la raison également de ces exercices militaires », a soulevé le Général de Division RATOVOSON Benjamina, Directeur Territorial de la Branche Territoriale du BIANCO à Antananarivo.
  • des ateliers thématiques accompagnés des séances de restitution en plénière, en vue de mettre à jour les manuels des opérations et/ou de procédures des équipes opérationnelles et d’appuis du BIANCO.
  • et enfin, des séquences d’appropriation du code de conduite et des 1 0 valeurs du BIANCO et celles relatives aux activités sportives pour le renforcement de la cohésion de l’ensemble du Personnel.

« Refuser la corruption est un état d’esprit, et il est important d’avoir cet état d’esprit et d’avoir également une bonne conduite qui prône l’honnêteté et l’intégrité. C’est l’esprit de ce regroupement national. Périodiquement, nous avons une séance d’appropriation de notre code de conduite au sein du BIANCO. L’éducation entre le personnel ainsi que le respect du code de conduite et des valeurs éthiques du BIANCO sont de mise. Le BIANCO a 10 valeurs à respecter, et ce regroupement national nous a permis également d’approprier entre nous le sens de ces valeurs » a souligné ANDRIAMIFIDY Jean Louis, Directeur Général du BIANCO.
Ce regroupement national du BIANCO a été financé en partie par la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le PAGI.


Signature de convention entre le BIANCO et la GIZ Soutien de l’Allemagne dans le « Projet de renforcement des capacités du BIANCO»

Category : News et Evènements

Le gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne renforce son soutien dans la lutte contre la corruption à Madagascar à travers la GIZ.
En ce sens, la cérémonie du mardi 28 août 2018 consiste en la confirmation de la partie allemande de son soutien au « Projet de renforcement des capacités du BIANCO dans la lutte contre la corruption dans les secteurs prioritaires ». Cet engagement est traduit par la signature de convention entre la GIZ et le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO).

L’objectif du projet est de renforcer les capacités du BIANCO dans la prévention ainsi que dans la détection et l’investigation, notamment pour contribuer efficacement à la lutte contre la corruption dans les secteurs concernés par la coopération allemande au développement.

Le fonds alloué pour ce projet s’élève à hauteur de 250 000 Euros pour l’effectivité de l’atteinte de résultats sous forme de trois indicateurs, à savoir :

  1. Le BIANCO a renforcé ses capacités de détection et d’investigation en introduisant un système anonyme de dénonciation ;
  2. Le BIANCO a renforcé sa capacité de prévention en développant une analyse des risques de corruption incluant des recommandations de réforme axées sur les secteurs pertinents pour la coopération au développement allemande (principalement l’environnement, la décentralisation) ;
  3. Les interfaces du BIANCO avec d’autres acteurs clés de la lutte contre la corruption (justice, médias, société civile) sont institutionnalisées et opérationnelles.

La GIZ met à la disposition du projet :

  • L’expert intégré de la GIZ auprès du BIANCO qui aura qualité de coordonnateur de projet et sera techniquement responsable pour la contribution de la GIZ,
  • un expert national, spécialisé en gestion de projets, qui assurera la gestion et le suivi technique des activités,
  • des experts internationaux en forme de mission de consultance.