Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Concours d’entrée à l’Académie Militaire : CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE BIANCO ET LE MFA

  • 0

Concours d’entrée à l’Académie Militaire : CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE BIANCO ET LE MFA

Category : News et Evènements

Dans le souci permanent d’éradiquer toute forme de corruption et de fraude dans l’organisation de concours administratifs; afin de parvenir à des résultats fiables issus d’un concours exemplaire et transparent ; entrant dans le cadre de l’effort de l’Etat à renforcer l’effectif des officiers de l’Armée Malagasy, et afin de recruter de nouveaux éléments méritants et compétents.

Le Ministère des Forces Armées (MFA) et le BIANCO se sont convenus, d’une part, à établir une collaboration dans la réalisation du concours de recrutement de 60 Elèves-Officiers d’Active, au titre de l’année 2011, et d’autre part, à définir les modalités et formes de cette collaboration. L’objectif vise l’amélioration et la crédibilisation de toute l’organisation, pour aboutir à un concours exemplaire avec des résultats fiables.

En ce sens, Le BIANCO a pour rôle d’apporter au MFA son appui technique et son expertise dans le processus d’organisation du concours pour le recrutement de soixante (60) Elèves Officiers d’Active, (ceci, dès la phase préparatoire aux publications officielles des résultats définitifs d’admission) ; de fournir des recommandations relatives à la sécurisation et à la crédibilisation du processus de recrutement ; de s’assurer de l’application effective de la procédure telle que prévue par les textes règlementaires régissant tout concours administratif.

De son côté, le MFA a pour rôle de s’assurer du bon déroulement de toute l’organisation, en amont comme en aval, du concours conformément aux règles de procédure existantes ; de faciliter l’accès du BIANCO à toute information relative au concours ; et de mettre à la disposition du BIANCO toutes les données techniques nécessaires à la mission.

Les activités nées de cette Convention, signée le 26 mai 2011, se basent sur le respect des principes inhérents à la crédibilisation de concours, à savoir : la légalité du concours ; la sécurisation des sujets ; la mise en œuvre des procédés garantissant l’anonymat des sujets et des feuilles de copies ; l’utilisation de système informatisé garantissant la fiabilité du traitement des données relatives au concours ; l’établissement de procès verbal à chaque étape du processus ; la souveraineté du Jury ; l’assistance de toutes les entités partenaires à l’organisation du présent concours aux séances de délibération.


Laisser une réponse