Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Indépendance et redevabilité

L’indépendance du Bureau est garantie par :

  • la sécurité de la fonction de ses dirigeants
  • la disponibilité de ressources suffisantes et
  • l’autonomie dans les opérations.

Dans l’exercice de sa fonction, le Directeur Général, investi des pouvoirs octroyés aux officiers de police judiciaire, est protégé de toute forme de pression ou d’intimidation provenant d’entités politique, économique ou autres, suivant les dispositions des articles de la loi sur la lutte contre la corruption du 09 Septembre 2004.
Par dérogation aux articles 123 à 128 du même Code et dans l’exercice de sa mission d’enquête, il n’est cependant pas soumis au contrôle hiérarchique des Procureurs Généraux et des officiers supérieurs de la police judiciaire. Il peut garder la confidentialité des résultats de ses investigations jusqu’à la clôture du dossier et sa transmission au Parquet.
A ce titre, il est habilité à constater les infractions de corruption et infractions assimilées, à en rassembler les preuves, à en rechercher les auteurs et le cas échéant, à procéder à une arrestation .
En contre partie de l’indépendance, le BIANCO :

  • a l’obligation de rendre compte au président de la république et au parlement
  • est soumis au contrôle annuel de la Cour des Comptes