Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Signature de convention entre le FID et le BIANCO

Signature de convention entre le FID et le BIANCO

Category : News et Evènements

Le DG par intérim du FID: Serge RajaoHarilala à gauche, Le DG du BIANCO: Jean Louis Andriamifidy à droite

Le FID ou Fonds d’Intervention pour le Développement et le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) sont désormais partenaires dans la lutte contre la corruption. La signature de la convention qui scelle trois années de collaboration a été effectuée le lundi 13 mai 2019 dans les bureaux du BIANCO. Les deux institutions se sont engagées mutuellement à promouvoir une attitude proactive et intolérante vis-à-vis de la corruption. Plus précisément la convention porte sur la lutte contre la corruption et le renforcement de la gouvernance dans la mise en œuvre des programmes gérés par le FID.

Déterminés à œuvrer pour l’assainissement de la gestion de deniers publics et à promouvoir la culture d’éthique et de transparence dans la conduite des activités, le FID et le BIANCO n’ont pas hésité à travailler ensemble. « Depuis 2014, le FID pratique et applique les principes de gouvernance citoyenne afin de rendre les acteurs plus responsables, de renforcer le respect des droits de la communauté, de garantir la transparence dans la gestion des activités et d’asseoir convenablement la redevabilité des acteurs. Nous sommes déterminés à poursuivre inlassablement notre engagement pour la contribution au développement social et économique durable de la Nation » explique RajaoHarilala Serge, Directeur Général par intérim du FID. Le FID s’engage désormais à mettre en place une Cellule Anti-Corruption (CAC), à mobiliser et à éduquer l’ensemble de son personnel et de ses partenaires mais aussi à instaurer des pratiques, des systèmes et des procédures suffisamment transparents pour verrouiller les zones de risque de corruption dans ses différentes activités. Ainsi, un plan d’actions anti-corruption devra être élaboré et mis en œuvre.

« La lutte contre la corruption est une affaire de tous et engage tout un chacun si on veut arriver au bout de nos objectifs. Il est bien de signer une convention mais il est toujours recommandé de la mettre en œuvre. L’engagement du FID est une bonne initiativequi montre la détermination du secteur privé à lutter contre la corruption » confie le DG du Bianco Jean-Louis Andriamifidy. De ce fait il appuiera le FID dans la mise en place de la CAC et contribuera à définir et à mettre en œuvre des activités d’éducation et de communication en matière de lutte contre la corruption. En collaboration avec la CAC, le BIANCO sera responsable de détecter et d’analyser les zones de risque potentiel de corruption, et selon la situation, proposer des recommandations et des redressements.

Articles similaires


Laisser une réponse