Author Archives: Admin-bianco


Renforcement de l’appui japonais à la lutte contre la corruption à Madagascar : Remise de matériels et équipements au BIANCO.

Category : News et Evènements

Cérémonie officielle de remise de matériels et d’équipements au BIANCO, de la part du Gouvernement du Japon, à Ambohibao le jeudi 27 août 2020.

Pour soutenir l’Etat Malagasy dans son engagement à lutter contre la corruption, le Gouvernement Japonais a continuellement fait preuve de son appui indéfectible dans la mise en œuvre du Programme National de Lutte Contre la Corruption.

Fidèle partenaire du Bureau Indépendant Anti-Corruption dans la réalisation de ses missions, le financement par le Japon de la construction du nouveau siège du BIANCO à Ambohibao, baptisé « bâtiment TOKYO », inauguré en Juin 2019, constitue une des plus notoires et récentes concrétisations de ce soutien.

Dans la continuité de ce partenariat, le Gouvernement Japonais, représenté par son Ambassadeur, Son Excellence Monsieur HIGUCHI Yoshihiro, procède à la remise officielle de matériels et d’équipements au BIANCO, le 27 août 2020 au siège à Ambohibao, lors d’une cérémonie placée sous le Haut patronage de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Malagasy.

Financé par le Fonds de Contre-valeur Japonais (FCV), ce don d’un montant total de 581.974.300 Ariary a été ventilé entre les travaux de finition du siège du BIANCO susmentionné, l’acquisition de quatre véhicules ainsi que de matériels informatiques divers, dans l’objectif du renforcement des capacités opérationnelles du BIANCO.



La JALCC célébrée par les Branches Territoriales

Category : News et Evènements

Les six branches territoriales du BIANCO ont célébré la Journée Africaine de Lutte Contre la Corruption, le 11 juillet, chacune à sa manière en tenant compte du contexte sanitaire prévalant actuellement dans tout le pays.

Les branches territoriales du BIANCO à Fianarantsoa et à Mahajanga, quant à elles, ont préféré la diffusion de Top horaire sur quelques chaînes de radio. Pour Mahajanga, 15 Top horaire rappelant la célébration par Madagascar de la JALCC, la responsabilisation de tout un chacun face à la corruption et l’endiguement de ce fléau ont été diffusés du 07 au 11 juillet. Fianarantsoa a opté pour la diffusion sur les trois stations radio, Rofia de l’Université, Tsiry de l’EKAR et RF ONE, de 8 messages de sensibilisation en dialecte betsileo axés sur l’importance du système judiciaire dans la mise en œuvre de la Lutte Contre la Corruption. La diffusion a eu lieu durant la journée du 11 juillet.

Pour sa part, la branche territoriale d’Antsiranana a organisé une table ronde avec les organisations de la société civile, telle que le Transparency International, le KMF/KNOE, la Justice et Paix, le Fanamby,le Sahy, l’Alliance Voary Gasy et la plateforme d’OSC-E Mandresy. Les participants ont été unanimes pour reconnaître l’importance de la coalition anti-corruption pour faire face aux défis actuels de la lutte. Aussi ont-ils consenti volontiers d’appuyer, moyennant leur plaidoyer, leur interpellation et leur dénonciation, les actions opérationnelles menées par le BIANCO dans les secteurs d’activités considérés comme stratégiques dans la Région DIANA.


Visite de courtoisie de l’Ambassadeur du Japon auprès du Directeur Général du BIANCO

Category : News et Evènements

Le jeudi 23 juillet dans la matinée, le nouvel ambassadeur du Japon à Madagascar, Son Excellence Monsieur HIGUCHI Yoshihiro, a effectué une visite de courtoisie auprès du Directeur Général du Bureau Indépendant Anti-corruption (BIANCO), Monsieur ANDRIANIRINA Laza Eric Donat, au siège du BIANCO sis à Ambohibao.

L’ambassadeur du Japon voulait s’enquérir davantage de la situation de la lutte contre la corruption à Madagascar, notamment en ce qui concerne des avancées et des perspectives de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption dans la Grande île. En réponse, le DG du BIANCO lui a dressé le panorama global de la situation de cette lutte depuis sa création en 2004 en insistant sur son action depuis qu’il est nommé à la tête du Bureau en 2019. Après lui avoir fait part des différentes contraintes auxquelles le BIANCO fait face, les deux personnalités évoquaient ensemble les voies de l’approfondissement de la coopération bilatérale dans l’avenir dans le domaine de l’anti-corruption.

Il convient de rappeler que le gouvernement japonais a soutenu les activités du BIANCO à travers son agence d’exécution JICA, puis notamment à travers le financement de la construction d’un nouveau bâtiment, baptisé TOKYO ainsi que l’équipement de matériels composant le parc automobile et informatique du Bureau.

Très engagé dans la promotion et la préservation de la bonne gouvernance à Madagascar, le Japon, à travers sa représentation diplomatique, a promis de continuer son appui technique et financier en faveur du BIANCO dans l’acquittement de ses missions.


Communiqué

En application des instructions officielles prescrivant le confinement total dans la Région ANALAMANGA jusqu’au lundi 20 juillet 2020, le Bureau Indépendant Anti-Corruption prendra les mesures suivantes :

Les doléances ne seront pas déposées directement auprès du Centre de réception de doléances au siège d’Ambohibao pendant la période de mise en vigueur de ces mesures ;

Les doléances sont à adresser :

Par téléphone au 033 54 600 00

Par mail à bianco@moov.mg

Sur la plateforme de dénonciation anonyme i-toroka sur le site internet du BIANCO www.bianco-mg.org

Via la page Facebook : biancomadagascar-page

Le Centre de réception de doléances auprès de chaque Direction Territoriale du BIANCO, autres qu’Antananarivo, reste opérationnel.


BIANCO et GENDARMERIE NATIONALE :Un stage d’imprégnation pour dynamiser la collaboration

Category : News et Evènements

Les 1er et 02 juillet dernier, 36 officiers-élèves de la 44ème promotion du Cours d’Application des Officiers (CAO) de l’Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale de Moramanga ont suivi un stage d’imprégnation en matière de lutte contre la corruption au siège du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) à Ambohibao.

Organisée à la suite des démarches de rapprochement entre le Directeur Général du BIANCO et le Commandant des Ecoles et de Formation de la Gendarmerie Nationale, cette session de formation s’insère dans le cadre du nouveau mode opératoire « faire-faire » mis en œuvre par le BIANCO visant une appropriation des moyens de la lutte anti-corruption par un de ses partenaires de la police judiciaire.

Ces deux jours d’échange ont permis à ces jeunes officiers gendarmes de mieux appréhender le programme anti-corruption malgache vu sous l’angle de l’agence chargée de sa mise en œuvre.Ainsi ont-ils notamment pris connaissance des principales missions du BIANCO ainsi que des nouvelles orientations de son action dans les volets éducation, prévention, communication et application de la loi.

Ayant unanimement reconnu l’intérêt de ces deux jours dédiés au partage et au transfert de savoir-faire pour promouvoir la synergie des interventions répressives, ces officiers-élèves de la Gendarmerie ont promis de s’engager résolument à servir d’ambassadeurs de la lutte anti-corruption une fois à l’œuvre, après avoir fait part, au cours de la dernière séance consacrée au retour d’expériences, de leurs recommandations sur les meilleures modalités de cette lutte à Madagascar.



Toriteny nandritra ny fotoam-pivavahana iraisam-pinoana ny Alahady 21 jona 2020

Category : News et Evènements

Deotoronomia 16:19

Aza manao fitsarana miangatra, aza mizaha tavan’olona, ary aza mandray kolikoly; fa ny kolikoly mahajamba ny mason’ny hendry ary mamadika ny tenin’ny marina.

 


Fividianana vatomamy teo anivon’ny Ministeran’ny fanabeazam-pirenena, ny fampianarana teknika ary ny fanofanana arak’asa : Vita ny fanadihadian’ny BIANCO, nampitaina any amin’ny PAC ny zoma lasa teo.

Tsaroana etoana ny fanambaran’Atoa Tale Jeneralin’ny BIANCO ny 4 jiona lasa teo, rehefa nanontanian’ny mpanao gazety izy, nandritrany fanavaon-tsoniany fifanaraham-piaraha-miasa amin’ny fiadidiana ny Tananan’Antananarivo Renivohitra (CUA) fa hiverina hiasa ary hiasa ny BIANCO. Nolazainy tamin’izany fa hihamafy ny ady atao amin’ny kolikoly amin’izao fialana tsikelikely amin’ny fihibohana izao satria misy ireo alaim-panahy sy manana eritreri-dratsy hamadika izao hamehana ara-pahasalamana ateraky ny Covid-19 izao handikàna lalàna sy hanararaotana hanaovana zavatra mamoafady.

Tsy namaly mivantana ny mpanao gazety ny Tale Jeneraly raha nanontaniana ny raharaha mikasika « Tsenam-barom-panjakana vatomamy », fa kosa nitaona ny olom-pirenena hitoroka sy handà ny kolikoly sy ireo endriny samihafa izy.Notanany ny tsiambaratelon’ny fanadihadiana nataon’ireo mpanao fanadihadiana matihanin’ny Biraom-paritry ny BIANCO eto Antananarivo mahakasika ilay raharaha mifono kolikoly izay nahabe resaka herinandro vitsivitsy lasa izay.

Naharay fitarainana maromaro mahakasika tsenam-batomamy sy kojakoja ary fitaovana samihafa fanasan-tànana teo anivon’ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena sy ny Fampianarana ara-Tekinika sy arak’Asa ny BIANCO. Voasaringotra amin’izany raharaha izany ny tompon’andraikitra maromaro eo anivon’io ministera io, ary ireo orinasa nahazo ny tsena tsy nisy tolobarotra. Efa lasa lavitra ny raharaha ka tsy takona afenina intsony ka niafara tamin’ny fanalàna ny Minisitra teo amin’ny toerany.

Mikasika ny tsena roa (2) tsy misy tolobarotra natao teo anivon’ny Ministeran’ny Fanabeazam-pirenena sy ny Fampianarana ara-Tekinika sy arak’Asa hividianana vatomamy mitentina valo (8)miliara ariary mahery sy hividianana savony sy « bidon jaune » mitentina dimy (5)miliara ariary ny raharaha. Tsy mbola voaloa vola anefa ireo entana ireo satria voatsirika sy voasakan’ny mpanao fanadihadihan’ny BIANCO ara-potoana. Efa natokan’ny ministera kosa anefa ny vola handoavana ireo entana ireo ary naverina haingana tany amin’ny kitapom-bolan’ny ministera noho ireo tsikera mivaivay nanodidina ity raharaha ity. Na izany aza anefa dia efa teraka ny fandikan-dalàna hatreo satria tontosa ny dingana sasany mikasika ny famatsiana ireo entana ireo ary efa nisy aza ampahan’ireo entana ireo no voaray teo anivon’ny minisitera.

Mpiasam-panjakana ambony maromaro eo anivon’io ministera io no voakasik’ity raharaha ity. Isan’izany ny Minisitra teo aloha, ny Tale Jeneralin’ny fanabeazana sy ny fahaiza-mamaky teny sy manoratra (DGFA), ny Tale misahana ny ara-bola sy ny fitantanana (DAF), ny tompon’andraikitry ny tolo-barom-panjakana (PRMP). Araka ny vokatry ny fanadihadiana nataon’ny BIANCO dia fantatra fa tafiditra lalina amin’ity raharaha ity ihany koa ireo tompon’ny orinasa nahazo ny tsenam-panjakana sy ireo mpiray tsikombakomba nanamora ny fisian’io tranga io. Fanaparam-pahefana, fanomezana tombondahiny, kolikoly manome sy kolikoly mandray, hosoka sy fampiasana hosoka no niapangana azy ireo. tana ireo ary efa nisy aza ampahan’ireo entana ireo no voaray teo anivon’ny minisitera.

Rehefa vita ny fanadihadiana rehetra nataon’ny BIANCO dia natolotra ny fitsarana mahefa mpitsirika kolikoly (Pôle Anti-Corruption – PAC) ny raharaha ny zoma 19 jiona lasa teo. Notanana am-ponja vonjimaika avokoa ireo olona fito (7)voarohirohy tamin’izany.