Author Archives: Admin-bianco

Ambatoboeny: Un Agent du Service topographique sous mandat de dépôt, un fonctionnaire du District en cavale

La Direction Territoriale du Bureau Indépendant Anti-Corruption – Mahajanga a reçu un signalement de faits soupçonnés de corruption, impliquant un fonctionnaire de sexe féminin en service au sein du District d’Ambatoboeny. En effet, il a sollicité et perçu une somme d’environ 20 000 000 Ar à ses victimes (des héritiers d’un vaste terrain) en contrepartie d’une promesse de régularisation de documents fonciers auprès du Service des Domaines.

A l’issue des investigations menées par le BIANCO Mahajanga, la corruption passive et active, et l’abus de fonction sont les infractions retenues contre ledit fonctionnaire et son complice, un Agent du Service topographique. Présenté au parquet du Pôle Anti-Corruption de Mahajanga le 14 avril 2021, ce dernier a aussitôt été placé sous mandat de dépôt en attendant le procès. L’auteur principal dans cette affaire, le fonctionnaire du District, quant à lui, reste introuvable malgré les efforts déployés afin de le conduire devant la Justice.   


Passation de service entre le Directeur sortant, Monsieur Mamitiana RAJAONARISON et le Directeur par intérim, Monsieur Hery RAKOTO ANDRIAMPARANY de la Direction Territoriale du BIANCO à Toliara.

Category : News et Evènements

C’est dans une atmosphère à la fois solennelle et conviviale que s’est déroulée dans la matinée du 09 Avril 2021 la passation de service entre Monsieur Mamitiana RAJAONARISON, Directeur sortant et Monsieur Hery RAKOTO ANDRIAMPARANY, Directeur par intérim de la Direction Territoriale du Bianco à Toliara. La cérémonie fût honorée de la présence des autorités civiles, militaires, administratives,  judiciaires et notables de la Région Atsimo Andrefana.

Lors de sa prise de parole, le Directeur sortant a saisi cette occasion pour adresser sa reconnaissance au Directeur Général du Bianco pour lui avoir confié la diligence de cette lutte dans la province Toliara après la restructuration du Bianco. Il a également remercié l’ensemble du personnel pour son soutien indéfectible, notamment lors des périodes difficiles auxquelles la Direction avait fait face. Il l’a encouragé à persévérer en rappelant la nécessité de toujours maintenir le cap en dépit l’adversité, sous le commandement du nouveau Directeur, à  qui il a souhaité bon vent.

Pour sa part, le Directeur par intérim entrant n’a pas tari d’éloges à l’endroit de son prédécesseur et a promis la continuité des actions tout en veillant à renforcer les chantiers déjà ouverts. A ce propos, fait-il remarquer, une passation de services vaut plus par le pont qu’elle établit logiquement entre la passé et l’avenir. Alors, il lui a souhaité plein succès dans sa nouvelle fonction à la tête du Samifin. Entre les deux discours, le Directeur Général du BIANCO, après avoir salué les progrès réalisés du sortant et sa nouvelle nomination, a exhorté l’entrant à consolider les acquis avec l’appui du même personnel, des autres partenaires et compagnons de lutte ayant assisté à cette cérémonie officielle. Celle-ci a été clôturée par un pot de l’amitié.


Détournement de fonds dans la Région Vatovavy Fitovinany

Quatre personnes placées sous mandat de dépôt

La Direction Territoriale du BIANCO à Fianarantsoa a reçu, le 29 janvier 2021, une doléance concernant un détournement de denier public et faux et usage de faux commis dans la Région Vatovavy Fitovinany.

Une société propriétaire d’une cargaison de cinquante tonnes de girofle a payé une ristourne à hauteur de 7.560.000 Ariary à la Région Vatovavy Fitovinany courant novembre 2020. Toutefois, le versement aurait été effectué non pas auprès du régisseur mais auprès d’un informaticien travaillant pour le compte de la région Vatovavy Fitovinany. Deux fausses quittances mentionnant cette somme ont été délivrées à cette société. Cette manipulation a été décelée par le service de contrôle de la Région. Ainsi, le camion et la cargaison de cinquante tonnes de girofle ont été immobilisés. Les investigations menées par le BIANCO ont pu révéler l’implication de l’informaticien, d’un ancien-Inspecteur de la Région ainsi que deux régisseurs dans cette affaire.

Ces quatre individus ont été présentés devant le Tribunal de Première Instance de Manakara après leur audition le 25 mars 2021. A l’issue de l’instruction, les quatre personnes concernées ont été placées sous mandat de dépôt à la Maison Centrale de Manakara.


Malversation dans la Commune Rurale de Marofarihy – Manakara

Le maire et son 2ème adjoint placés sous mandat de dépôt

Une enquête menée par l’équipe du BIANCO Fianarantsoa a été ouverte suite à une doléance du 16 décembre 2020 des membres du Conseil Communal de la Commune Rurale Marofarihy District de Manakara. En effet, le maire et son Trésorier Comptable sont soupçonnés de détournement de denier public, d’abus de fonction et de faux et usage de faux. L’investigation a pu aboutir à la constatation d’un détournement à hauteur de sept millions ariary et à la découverte de fausses factures relatives aux dépenses déclarées.

Ainsi, le 26 mars 2021, le Maire, son deuxième adjoint et le Trésorier Comptable ainsi que deux Agents de Police Communale ont été présentés devant le tribunal de première instance de Manakara. A l’issue de l’instruction, le Maire ainsi que son Trésorier Comptable ont été placés sous mandat de dépôt à la Maison Centrale de Manakara, tandis que le deuxième Adjoint et les deux policiers communaux ont bénéficié d’une liberté provisoire.


Complicité pour sortie irrégulière d’une détenue :

4 personnes placées sous mandat de dépôt

Le 01 avril 2019, le Bureau Indépendant Anti-Corruption a été saisi d’une dénonciation concernant une évacuation sanitaire irrégulière d’une détenue incarcérée dans un établissement pénitentiaire de la capitale.

Plusieurs personnes étaient impliquées dans cette affaire dont deux médecins traitant de la détenue, issus de l’établissement pénitentiaire et d’un centre hospitalier de la capitale, avec la complicité de quatre agents pénitentiaires.

Les investigations menées par le BIANCO ont permis de mettre au grand jour la manœuvre employées par les personnes impliquées. Celles-ci se servaient d’une procédure d’évacuation sanitaire pour libérer des obligations liées à sa garde et tout cela avec la complicité de ces deux médecins traitant, moyennant paiement de sommes d’argent. Durant le traitement de cette affaire, plusieurs infractions telles que abus de fonction, corruption active et passive, faux et usage de faux ont été retenues.

Parmi les neuf (09) personnes présentées au PAC le 19 mars 2021, quatre ont été placées sous mandat de dépôt à savoir les deux médecins traitant, un agent pénitentiaire et la détenue elle-même. Trois autres personnes à savoir deux agents pénitentiaires et un membre de la famille de la détenue ont été placées sous contrôle judiciaire. Deux autres personnes, un autre membre de la famille de la détenue et un agent pénitentiaire ont bénéficié d’une liberté provisoire.


Cérémonie de remise de déclaration de patrimoines de la Gendarmerie Nationale

Category : News et Evènements

Dans le but de promouvoir la transparence dans l’exercice de sa fonction et d’affermir la confiance du public envers elle, la grande famille de la Gendarmerie Nationale dirigée par le Général de Division RABEHAJASOA Andrianaivo, Coordonateur Général des Actions Stratégiques au sein du Secrétariat d’Etat auprès du Ministère de la Défense Nationale en charge de la Gendarmerie et le Général de Division ANDRIANJANAKA Njatoarisoa, Commandant la Gendarmerie Nationale, a honoré son obligation légale en déposant, ce lundi 15 mars 2021, mille deux cent quinze déclarations de patrimoines de ses membres qui y sont assujettis.

La délégation a été accueillie de manière solennelle par le Directeur Général, Monsieur Laza Eric ANDRIANIRINA et son staff au siège du BIANCO à Ambohibao.

En félicitant les membres de cette délégation de l’acquittement de leur devoir envers la Nation, le Directeur Général du BIANCO a réaffirmé, au cours de son allocution, sa disponibilité à collaborer avec la Gendarmerie en sa qualité de partenaire privilégié de cette lutte en matière repressive.

A la fin de la cérémonie, à l’invitation du Directeur Général, les deux autorités de la Gendarmerie ont consigné dans le livre d’or du BIANCO leurs vœux de réussite à l’endroit de leur hôte.


BIANCO

Avis de Consultation Ouverte

Veuillez cliquer sur le lien suivant pour plus d’informations:

 

Avis n°006

Avis d’Appel d’Offres Ouvert

Veuillez cliquer sur les liens suivants pour plus d’informations:

AOO n°001
AOO n°002
AOO n°003
AOO n°004
AOO n°005

Renforcement de l’expertise en plaidoyer, formation de formateurs, coaching :

Category : News et Evènements

Pour une meilleure approche du MOFF

Une quarantaine de spécialistes de l’éducation et de la prévention issus du siège et des directions territoriales du BIANCO ont bénéficié d’un renforcement de capacité en matière de plaidoyer, de formation de formateurs et de coaching dispensé par le cabinet Gros Plan. L’atelier s’est déroulé sur cinq jours, du 22 au 26 février dernier, à l’hôtel Panorama sis à Andrainarivo.

A l’issue des séances consacrées à la consolidation des expertises théoriques sur les trois thématiques, les participants ont été répartis, le dernier jour, en trois équipes pour réaliser des exercices de simulation sur le terrain. Tandis que la première équipe s’est attelée de faire des pratiques du plaidoyer auprès du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle à Ampefiloha ; la deuxième équipe s’est appliquée à la formation des formateurs auprès de l’Association des Mobilisateurs pour le Développement à Andohatapenaka. La troisième équipe, quant à elle, est allée à la Commune rurale d’Ankadikely Ilafy pour expérimenter le savoir-faire en coaching.

S’inscrivant dans un cycle de perfectionnement des compétences méthodologiques du BIANCO financé par le PNUD à travers le projet « Appui à la Gouvernance Démocratique à Madagascar » (GOUDMADA), cet atelier a permis d’harmoniser les moyens d’action du Bureau au plan interne afin de mieux les coordonner auprès de ses partenaires-relais dans le cadre de l’impulsion du mode opératoire faire-faire.

D’autres formations d’appoint sont programmés à l’intention des équipes opérationnelles du Bureau en vue d’une meilleure approche de leurs secteurs d’intervention.


Policiers pris en flagrant délit de corruption à Toamasina

Un Inspecteur Principal et un Brigadier-chef en service à la Police économique de Toamasina ont été arrêtés le mercredi 10 février à la suite d’une opération de flagrant délit de corruption menée par le BIANCO.

Une promesse de classement sans suite d’une enquête policière en contrepartie du paiement d’une somme d’argent de l’ordre de 8 millions d’ariary déclenchait cette opération. A partir des renseignements fournis par la victime, les investigations du BIANCO ont révélé l’origine de cette affaire. Il s’agit en effet d’une pression exercée sur la victime pour céder un terrain très convoité par un Commissaire de police. Un dossier de procédure au niveau de la Police économique a été monté sur la base d’actes d’enquête qui n’a nullement fait l’objet d’un procès-verbal en bonne et due forme pour constater la matérialité d’une infraction imputée initialement à la victime.

Présentés au Tribunal de Première Instance de Toamasina le vendredi 12 février 2021, les deux policiers pris en flagrant délit agissant sur ordre de leur supérieur hiérarchique – c’est le commissaire lui-même –, ainsi que ce dernier ont bénéficié d’une liberté provisoire en dépit des charges dont faisait état le dossier de procédure transmis au parquet.


FIHAONAN’NY SAC NA NY “SYSTEME ANTI-CORRUPTION” HO FAMPANDROSOANA NY ADY AMIN’NY KOLIKOLY

Category : News et Evènements

Tontosa ny 3 febroary 2021 maraina teny amin’ny foiben-toeran’ny Birao Mahaleotena Iadiana amin’ny Kolikoly Ambohibao ny fihaonana teo amin’ireo mpitarika ny rafitra misahana ny ady amin’ny kolikoly na ny SAC, izay ahitana ny BIANCO, ny CSI, ny SAMIFIN ary ny PAC. Nodinihina ny fomba hanohizana sy hanamafisana ny ady amin’ny kolikoly mba hahatratrarana ny tanjona izay napetraka.