Author Archives: Admin-bianco

Le Bénin travaille de concert avec Madagascar pour renforcer la lutte contre la corruption en Afrique.

Une délégation de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) du Bénin, conduite par son président Monsieur Jean Batiste ELIAS accompagné par son rapporteur, Madame Elisabeth FOURN GNANSOUNOU, est dans nos murs depuis le 11 aôut 2019. Elle quittera la grande le 18 aôut 2019.

La délégation béninoise a fait une visite d’information et d’échanges sur la stratégie, le programme et le système anti-corruption à Madagascar. Elle a été reçue par Monsieur Laza Eric Donat ANDRIANIRINA, nouveau Directeur Général du BIANCO, et par les hauts responsables des autres membres du système anti-corruption malgache, à savoir le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI), le Service des Renseignements Financiers (SAMIFIN), et le Pôle Anti-corruption (PAC). Renforçant la visibilité stratégique de la Grande-Ile sur l’espace africain, cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud reflète la crédibilité de Madagascar en matière de lutte contre la corruption, crédibilité matérialisée par les différentes bonnes pratiques dans le domaine de l’application de la loi et de la prévention de la corruption qui sont mentionnées dans le nouveau cadre juridique anti-corruption, notamment la loi n°2016-020 sur la lutte contre la corruption, la loi n° 2016-021 sur le Pôle anti-corruption, la loi n°2018-043 sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et l’ordonnance n°2019-015 sur le recouvrement des avoirs illicites. 

En outre, sur la base de l’accord de principe donné par le Président de la République de Madagascar, le Directeur Général du BIANCO a fait part à la délégation béninoise dirigée par le Président de l’ANLCC du Bénin, ancien Président du Conseil Consultatif de l’Union Africaine sur la Lutte contre la corruption par ailleurs, la disponibilité de Madagascar pour accueillir en 2020 l’Assemblée générale de l’Association des agences anti-corruption en Afrique (AAACA).


CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA CROIX ROUGE MALAGASY ET LE BUREAU INDEPENDANT ANTI-CORRUPTION

Conscients de l’importance de la mission de l’Organisation des Sociétés Civiles (OSC)dans la réussite de la Lutte contre la corruption, telle que mentionnée dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption,les nouveaux dirigeants de la Croix Rouge Malagasy ont affirmé leur collaboration avec le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO). Ainsi, une convention de deux ans entre les deux entités a été établie, ce jour, dans l’objectif, d’une part, de mobiliser et éduquer le personnel de la Croix Rouge Malagasy à promouvoir une attitude intolérante à la corruption et infractions assimilées, et de rejeter toutes formes de malversation; et d’autre part, d’instaurer les systèmes et procédures suffisamment transparents pour verrouiller les zones de risque de corruption dans l’administration des différentes activités au sein de la Croix Rouge Malagasy. Cette initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sectorielle du BIANCO et du programme de réforme de la Croix Rouge Malagasy pour une gestion juste et transparente, une condition incontournable au développement économique effectif du pays.

Dans cette démarche, le BIANCO appuie et accompagne la Croix Rouge Malagasy dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action anti-corruption ; contribue à la définition et à la mise en œuvre des activités d’éducation et de communication en matière de lutte contre la corruptionau niveau de ce secteur; assiste la Croix Rouge Malagasy dans la mise en place et l’opérationnalisation des dispositifs anti-corruption ; détecte les zones de risque de corruption dans les différentes activités ciblées au préalable avec la Croix Rouge Malagasy; et en proposer des recommandations.


08 et 09 Août: ATELIER DE VALIDATION DES MODULES ANTI-CORRUPTION DANS LE PROGRAMME SCOLAIRE à l’Hôtel le Pavé Antaninarenina

La trilogie de la lutte contre la corruption repose dans L’Education, la Prévention et l’Application de la loi (investigation). Dans le cadre de ses activités d’Education, le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) n’a de cesse de marteler, depuis son existence, que pour réussir dans cette lutte, il serait judicieux de considérer l’insertion de la dimension anti-corruption dans le cursus scolaire, cela depuis l’éducation de base, dans l’objectif de former un individu non seulement compétent mais aussi et surtout intègre ; d’ailleurs conformément à la nouvelle loi 2016-020 sur la LCC en son article 8 : « Il est inséré dans les programmes scolaires un curriculum de formation et d’éducation sur la LCC depuis l’enseignement primaire à l’enseignement secondaire ».

L’atelier de validation des modules anti-corruption dans le programme scolaire » qui débute ce jour pour une durée de deux jour va dans ce sens pour asseoir la vision « vers une génération sans corruption ». Cette initiative est, d’une part, considérée comme solution à
long terme pour éradiquer la corruption et, d’autre part, a contribué à la réinstauration de l’éthique malagasy basée sur la sagesse traditionnelle : AINA, FANAHY, FIHAVANANA si l’on se réfère au modèle éducatif des autres pays comme Vietnam, Maurice,…

40 cadres issus de toutes les directions techniques (Education Fondamentale, Enseignement Secondaire Général, Enseignement Technique, INFP et Office de l’Education de Masse et du Civisme) au sein du Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique et Professionnel (MENETP), de l’ Ecole Normale Supérieure et du BIANCO participent à cet atelier, lequel porte principalement sur la compréhension partagée de la préservation des valeurs socioculturelles, des engagements par rapport aux objectifs de développement durable et des valeurs qui sous-tendent la culture anti-corruption. Ce rendez-vous permettra ainsi de discuter des enjeux de l’insertion de la dimension anti-corruption dans le cursus scolaire ; de coordonner les modules anti-corruption dans le programme de formation des
élèves dans le système éducatif ; et de réfléchir sur la conception des documents d’accompagnement à l’usage des enseignants. « L’Education est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » dixit Nelson Mandela.


PRESTATION DE SERMENT DU NOUVEAU DG DU BIANCO DEVANT LA COUR SUPREME

Category : News et Evènements

Le nouveau Directeur Général du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO), Andrianirina Laza Eric Donat, a prêté officiellement serment le 06 août 2019 devant la Cour Suprême Anosy. Le Président de la République, président du Conseil Suprême de la Magistrature, a assisté à la cérémonie en présence également des Chefs et représentants des différentes institutions. Le nouveau Directeur Général du BIANCO a ainsi fait le serment d’accomplir son devoir dans le respect de la loi, en toute impartialité mais surtout en maintenant son intégrité, une qualité essentielle dans la lutte contre la corruption.

La passation de service entre le nouveau DG et le DG sortant a eu lieu après la cérémonie de prestation de serment.


Célébration de la Journée des RHI 7ème édition à Miarinarivo

Category : News et Evènements

Placée sous la vision « RHI…vers une génération sans corruption », la Journée des Réseaux d’Honnêteté et d’Intégrité (JRHI) est célébrée chaque année par les six Branches Territoriales du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO), avec les jeunes issus de différents établissements scolaires de chaque Province concernée. Cette initiative rentre dans le cadre de l’éducation des jeunes envers la lutte contre la corruption.  Pour la Branche Territoriale d’Antananarivo, la 7ème édition a eu lieu cette année à Miarinarivo (Région Itasy) le mercredi 17 juillet sous le thème « Tanora Malagasy aho, Tia tanindrazana, mandala nyFahamarinana », avec le concours de la DRENEFTP Itasy, de la CISCO Miarinarivo et de la Commune Urbaine Miarinarivo. Promouvoir la mise en place des RHI au niveau scolaire ; Inciter les jeunes à devenir des responsables conscients face à la corruption ; les interpeller dès leur jeune âge à refuser tout comportement malhonnête et acte de corruption ; les sensibiliser aux méfaits de la corruption dans la vie quotidienne ; promouvoir chez les jeunes la culture d’Honnêteté et d’Intégrité ; et interpeller les responsables locaux à lutter contre la corruption sont les objectifs de la célébration.

Pour cette édition, des compétitions sportives junior (Basket Ball et Athlétisme) et des activités culturelles (Kabary et Sora-dihy) ont été organisées pour les filles et garçons. 5 lycées d’enseignement technique et d’enseignement général publics et privés du District de Miarinarivo (lycée d’enseignement général de Miarinarivo, lycée technique et professionnel, lycée FJKM, lycée Catholique) y ont participé. Des lots ont été attribués aux 3 vainqueurs de chaque discipline pour encourager les jeunes à persévérer dans la lutte contre la corruption.

Notons que depuis quelques années, deux centre d’accueil (Antseranantsoa et Alabri) ont pu mettre en place leur RHI dans le District de Miarinarivo.


Remise de lots aux lauréats du concours mini film 1sy8

Category : News et Evènements

Une grande première. « Iray sy Valo » (1minute 8secondes), le premier concours de film court sur l’anti-corruption a été initié par le volet Education-Prévention du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) au profit des jeunes membres du Réseau d’Honnêteté et d’Intégrité (RHI) dans tout Madagascar. Au total , 57 œuvres, issues de plus de 50 RHI qui existent dans tout Madagascar, ont été reçues. A l’issue de la notation des jurys suivant des grilles et critères prédéfinis et des votes sur la page Facebook du BIANCO, le 1er Prix a été attribué au RHI INSPMAD Mahajanga. Le RHI du Mahazegny Fianarantsoa a décroché le 2ème prix et celui du Lycée Mixte ZAFY Albert a été classé 3ème.  La cérémonie de remise de lots aux lauréats du concours a lieu ce vendredi 12 juillet au siège du BIANCO à Ambohibao. Dans l’objectif de renforcer la visibilité du RHI, d’encourager les jeunes à devenir membres actifs du RHI, de les sensibiliser à adopter la culture d’Honnêteté et d’Intégrité et de les Interpeller à refuser et à dénoncer la corruption et tout comportement malhonnête dès le jeune âge, cette initiative a bénéficié de l’appui du PNUD-Madagascar. Le BIANCO a travaillé avec les Circonscriptions Scolaires, les Directions Régionales de l’Education Nationale et le Ministère de l’Education Nationale pour l’effectivité de cette activité et pour la mise en place et la promotion des Réseaux d’Honnêteté et d’Intégrité. Notons que le RHI est un espace d’éducation et d’échange créé au niveau des établissements scolaires pour inculquer aux jeunes les valeurs morales dont l’Honnêteté et l’Intégrité dans l’objectif d’édifier une génération future sans corruption.


11 juillet: Journée africaine de Lutte Contre la Corruption

Category : News et Evènements

Pour marquer cette journée, les entités du Système Anti-Corruption de Madagascar dont le BIANCO, avec le Conseil Consultatitf de l’Union Africaine sur la Corruption (CCUAC) ont organisé une conférence-débat  portant sur le recouvrement des avoirs illicites  au Ministère des Affaires étrangères.

les entités du Système anti-corruption


Déclaration de patrimoine du staff du Ministère de l’Environnement et du développement durable

18 membres du staff du Ministère de l’Environnement et du Développement durable ont déposé leur déclaration de patrimoine ce jour (09/07/19) au siège du BIANCO Ambohibao. Le ministre en personne, qui a déjà fait la sienne, a conduit cette délégation pour montrer l’exemple et l’importance de cette obligation légale pour les autres assujettis…

Staff du Ministère de l’environnement et du développement durable conduit par M le Ministre Alexandre Georget


INAUGURATION DU NOUVEAU SIEGE DU BIANCO le 21 Juin 2019 à Ambohibao

Category : News et Evènements

Le nouveau Bâtiment « TOKYO » du BIANCO

15 ans après la mise en place du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) à Ambohibao, voilà cet organe anti-corruption de Madagascar s’est vu doté d’un nouveau bâtiment destiné pour son siège et la direction générale. Débutée en juillet 2018, la construction de ce nouveau bâtiment a reçu le financement de l’Etat Malgache et le Gouvernement Japonais. Le coût total du projet s’élève à hauteur de 2 392 019 768 Ariary dont  1 303 994 077 Ariary de l’Etat Malagasy par le biais du Programme d’Investissement Public (PIP) et 1 088 025 691 Ariary de la part de l’Ambassade du Japon par le biais du Fonds de Contre Valeur.   L’inauguration de ce jour par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Monsieur NTSAY Christian, en présence de l’Ambassadeur du Japon, son excellence Monsieur Ichiro OGASAWARA marque la fin de mandat du Directeur Général ANDRIAMIFIDY Jean Louis qui a pris fonction le 24 juin 2014 suivant un décret présidentiel. Son successeur, qui normalement devrait être nommé incessamment par le Président de la République, hérite de ce nouveau bâtiment pour un nouvel élan de 5ans dans la conduite de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Discours du DG vf

Discours du DG vm