Author Archives: Admin-bianco

Complicité pour sortie irrégulière d’une détenue :

4 personnes placées sous mandat de dépôt

Le 01 avril 2019, le Bureau Indépendant Anti-Corruption a été saisi d’une dénonciation concernant une évacuation sanitaire irrégulière d’une détenue incarcérée dans un établissement pénitentiaire de la capitale.

Plusieurs personnes étaient impliquées dans cette affaire dont deux médecins traitant de la détenue, issus de l’établissement pénitentiaire et d’un centre hospitalier de la capitale, avec la complicité de quatre agents pénitentiaires.

Les investigations menées par le BIANCO ont permis de mettre au grand jour la manœuvre employées par les personnes impliquées. Celles-ci se servaient d’une procédure d’évacuation sanitaire pour libérer des obligations liées à sa garde et tout cela avec la complicité de ces deux médecins traitant, moyennant paiement de sommes d’argent. Durant le traitement de cette affaire, plusieurs infractions telles que abus de fonction, corruption active et passive, faux et usage de faux ont été retenues.

Parmi les neuf (09) personnes présentées au PAC le 19 mars 2021, quatre ont été placées sous mandat de dépôt à savoir les deux médecins traitant, un agent pénitentiaire et la détenue elle-même. Trois autres personnes à savoir deux agents pénitentiaires et un membre de la famille de la détenue ont été placées sous contrôle judiciaire. Deux autres personnes, un autre membre de la famille de la détenue et un agent pénitentiaire ont bénéficié d’une liberté provisoire.


Cérémonie de remise de déclaration de patrimoines de la Gendarmerie Nationale

Category : News et Evènements

Dans le but de promouvoir la transparence dans l’exercice de sa fonction et d’affermir la confiance du public envers elle, la grande famille de la Gendarmerie Nationale dirigée par le Général de Division RABEHAJASOA Andrianaivo, Coordonateur Général des Actions Stratégiques au sein du Secrétariat d’Etat auprès du Ministère de la Défense Nationale en charge de la Gendarmerie et le Général de Division ANDRIANJANAKA Njatoarisoa, Commandant la Gendarmerie Nationale, a honoré son obligation légale en déposant, ce lundi 15 mars 2021, mille deux cent quinze déclarations de patrimoines de ses membres qui y sont assujettis.

La délégation a été accueillie de manière solennelle par le Directeur Général, Monsieur Laza Eric ANDRIANIRINA et son staff au siège du BIANCO à Ambohibao.

En félicitant les membres de cette délégation de l’acquittement de leur devoir envers la Nation, le Directeur Général du BIANCO a réaffirmé, au cours de son allocution, sa disponibilité à collaborer avec la Gendarmerie en sa qualité de partenaire privilégié de cette lutte en matière repressive.

A la fin de la cérémonie, à l’invitation du Directeur Général, les deux autorités de la Gendarmerie ont consigné dans le livre d’or du BIANCO leurs vœux de réussite à l’endroit de leur hôte.


Renforcement de l’expertise en plaidoyer, formation de formateurs, coaching :

Category : News et Evènements

Pour une meilleure approche du MOFF

Une quarantaine de spécialistes de l’éducation et de la prévention issus du siège et des directions territoriales du BIANCO ont bénéficié d’un renforcement de capacité en matière de plaidoyer, de formation de formateurs et de coaching dispensé par le cabinet Gros Plan. L’atelier s’est déroulé sur cinq jours, du 22 au 26 février dernier, à l’hôtel Panorama sis à Andrainarivo.

A l’issue des séances consacrées à la consolidation des expertises théoriques sur les trois thématiques, les participants ont été répartis, le dernier jour, en trois équipes pour réaliser des exercices de simulation sur le terrain. Tandis que la première équipe s’est attelée de faire des pratiques du plaidoyer auprès du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle à Ampefiloha ; la deuxième équipe s’est appliquée à la formation des formateurs auprès de l’Association des Mobilisateurs pour le Développement à Andohatapenaka. La troisième équipe, quant à elle, est allée à la Commune rurale d’Ankadikely Ilafy pour expérimenter le savoir-faire en coaching.

S’inscrivant dans un cycle de perfectionnement des compétences méthodologiques du BIANCO financé par le PNUD à travers le projet « Appui à la Gouvernance Démocratique à Madagascar » (GOUDMADA), cet atelier a permis d’harmoniser les moyens d’action du Bureau au plan interne afin de mieux les coordonner auprès de ses partenaires-relais dans le cadre de l’impulsion du mode opératoire faire-faire.

D’autres formations d’appoint sont programmés à l’intention des équipes opérationnelles du Bureau en vue d’une meilleure approche de leurs secteurs d’intervention.


Policiers pris en flagrant délit de corruption à Toamasina

Un Inspecteur Principal et un Brigadier-chef en service à la Police économique de Toamasina ont été arrêtés le mercredi 10 février à la suite d’une opération de flagrant délit de corruption menée par le BIANCO.

Une promesse de classement sans suite d’une enquête policière en contrepartie du paiement d’une somme d’argent de l’ordre de 8 millions d’ariary déclenchait cette opération. A partir des renseignements fournis par la victime, les investigations du BIANCO ont révélé l’origine de cette affaire. Il s’agit en effet d’une pression exercée sur la victime pour céder un terrain très convoité par un Commissaire de police. Un dossier de procédure au niveau de la Police économique a été monté sur la base d’actes d’enquête qui n’a nullement fait l’objet d’un procès-verbal en bonne et due forme pour constater la matérialité d’une infraction imputée initialement à la victime.

Présentés au Tribunal de Première Instance de Toamasina le vendredi 12 février 2021, les deux policiers pris en flagrant délit agissant sur ordre de leur supérieur hiérarchique – c’est le commissaire lui-même –, ainsi que ce dernier ont bénéficié d’une liberté provisoire en dépit des charges dont faisait état le dossier de procédure transmis au parquet.


FIHAONAN’NY SAC NA NY “SYSTEME ANTI-CORRUPTION” HO FAMPANDROSOANA NY ADY AMIN’NY KOLIKOLY

Category : News et Evènements

Tontosa ny 3 febroary 2021 maraina teny amin’ny foiben-toeran’ny Birao Mahaleotena Iadiana amin’ny Kolikoly Ambohibao ny fihaonana teo amin’ireo mpitarika ny rafitra misahana ny ady amin’ny kolikoly na ny SAC, izay ahitana ny BIANCO, ny CSI, ny SAMIFIN ary ny PAC. Nodinihina ny fomba hanohizana sy hanamafisana ny ady amin’ny kolikoly mba hahatratrarana ny tanjona izay napetraka.



GALERIE

Category : Non classé


Flagrant délit de corruption

Une policière sous mandat de dépôt

Le 14 janvier 2021, la Direction Territoriale du Bureau Indépendant Anti-corruption d’Antananarivo a reçu un signalement de faits suspectés de corruption, impliquant un fonctionnaire de la police de sexe féminin en service au sein du Commissariat Central de la Police d’Antananarivo Atsimondrano. En effet, la policière a demandé la somme de 800 000 ariary à sa victime en contrepartie d’une promesse de dénouement de son problème pendant au Tribunal de Première Instance d’Antananarivo.

Les investigations menées par le BIANCO ont permis de révéler au grand jour les agissements illégaux de ce fonctionnaire, qui a été pris en flagrant délit en recevant la somme demandée dans son bureau. Les infractions de corruption passive et d’abus de fonction prévus et réprimés par les articles 177 et 179.1 du Code pénal sont bel et bien constituées à son encontre. Présentée au parquet du Pôle Anti-corruption d’Antananarivo le 20 janvier 2021, l’intéressée a été par la suite placée sous mandat de dépôt en attendant son procès prévu pour le 04 février prochain.


Détournement au sein du Ministère de l’Education Nationale

06 personnes sous mandat de dépôt

Le Ministère de l’Education Nationale a été le théâtre d’un nouveau scandale de malversation. L’affaire remonte en 2018 où un soupçon de détournement de 4.820.880.000 ariary relatif au marché de ravitaillement en légumes de 86 Ecoles Primaires Publiques issues de la région Analamanga, Vakinankaratra et Atsinanana a été soulevé. Après inspection du service de l’Inspection Générale de l’Etat, un montant de 1.277.280.000 Ariary a été effectivement détourné. Une livraison fictive à hauteur de 316.680.000 ariary pour la première commande et 960.600.000 ariary pour la deuxième commande a été enregistrée alors que l’écriture comptable a attesté un service fait moyennant l’usage de faux documents.  L’ancien directeur de l’Education Préscolaire et de l’Alphabétisation (DEPA), son gestionnaire d’activités, le responsable du suivi-évaluation de la cantine scolaire auprès du MEN, le chef comptable et le dépositaire comptable ainsi que le fournisseur et l’ancienne personne responsable de la passation des marchés (déjà incarcérée pour d’autres affaires le concernant) ont été complices pour faciliter les différentes transactions. Saisi de cette affaire, le Bureau Indépendant Anti-Corruption relevait, au cours de ses investigations menées depuis le mois d’octobre 2020, qu’un acte de favoritisme avait été perpétré par l’ancienne PRMP à l’égard du prestataire lors de l’appel d’offres. A la suite du ficelage de ce dossier, 22 personnes ont été déférées le 23 décembre 2020 auprès du Pôle Anti-Corruption d’Antananarivo. A l’issue des décisions des juges, 6 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, en l’occurrence l’ancien directeur de l’Education Préscolaire et de l’Alphabétisation, le responsable du suivi-évaluation, le chef comptable, l’ancienne PRMP, deux fournisseurs et le soumissionnaire. 


Atelier de formation sur la Déconcentration et la Décentralisation (2D)

Category : News et Evènements

Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord entre le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) et le Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public (PAPSP), un atelier de formation sur la Déconcentration et la Décentralisation a eu lieu le 21, 22 et 23 décembre 2020 au Royal Palace Antsirabe au profit de l’équipe opérationnelle du BIANCO (Education, Prévention, Investigation).

Monsieur Laza ANDRIANIRINA, Directeur Général du BIANCO a ouvert officiellement la séance.

Cette formation vise à renforcer les capacités de ces éléments du BIANCO et surtout dans le processus de l’élaboration du guide pour la prévention de la corruption dans la gestion des subventions accordées aux communes et écoles.