Author Archives: Admin-bianco

Lutte anti-corruption: le Bianco présentera son rapport d’activités ce mardi.

Category : Non classé

Le Bureau Indépendant Anti Corruption (Bianco) présentera ce mardi 10 novembre son rapport d’activité annuelle. Une occasion pour Laza Andrianirina Directeur Général, de présenter l’évolution de la lutte contre la corruption à Madagascar. Ce mardi sera également marqué par une exposition qui retrace les étapes franchies après la mise en place de la stratégie nationale de la lutte contre la corruption ou SNLCC.
Madagascar se trouve à la 158ème place sur 180 pays au classement mondiale dressée par Transparency International au début de cette année 2020. Un classement qui indique que la corruption à Madagascar est persistante dans le secteur public. La Grande Île a perdu un point dans le classement des pays sur la lutte anti corruption selon les études menées par cet ONG dans le monde.
Le DG du Bianco qui a pris ses fonctions il y a un an entend poursuivre le processus de mise en œuvre de la SNLCC surtout après l’adoption des textes permettant une efficacité plus performante. Il lui appartient de mettre en place déploiement des pôles anti corruption dans les provinces. En terme de stratégie, Laza Andrianirina veut accentuer la lutte anti corruption dans le service public en installant des cellules anti corruption dans chaque département ministériel.

Marc A.

Source:


Dépôt de déclaration de patrimoine du Ministère de l’Economie et des Finances.

Les membres du staff du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) ont déposé leurs déclarations de patrimoine ce vendredi 06 novembre 2020, au siège du BIANCO à Ambohibao. Conduite par le Secrétaire Général, Madame RABARINIRINARISON Rindra Hasimbelo, cette délégation a été accueillie par le Directeur Général du BIANCO, Monsieur Laza ANDRIANIRINA, accompagné de ses collaborateurs.

Accueil du SG du MEF par le DG du BIANCO

Le Secrétaire Général a mis en exergue l’importance de l’acquittement de cette obligation légale par ses collaborateurs pour marquer l’engagement de son département vis-à-vis des exigences de transparence dans l’exercice de la fonction publique.

Le Directeur Général a, quant à lui, fait fart des récentes innovations dans l’approche de la lutte anti-corruption à Madagascar. Ainsi a-t-il détaillé la consistance du nouveau mode opératoire faire-faire (MOFF) adopté par le Bureau pour une meilleure appropriation de cette lutte. Par ailleurs, pour inciter davantage les assujettis récalcitrants à s’acquitter de cette obligation. Il a signalé le caractère d’abord préventif de la déclaration de patrimoine avant tout usage éventuel à titre répressif.

Les staffs du MEF et du BIANCO présents lors de la cérémonie de dépôt des déclarations de patrimoine


Détournement au sein de l’ORTM

Les résultats des investigations menées par le BIANCO depuis 2018, ont permis de relever des faits de corruption de détournement de fonds publics, de favoritisme, de conflit d’intérêt au sein de l’ORTM, pour un montant avéré de 1 700 000 000 Ariary.

Après saisine du PAC, des hauts responsables de cet organisme ont été placés sous contrôle judiciaire le 14 octobre 2020 et par la suite placés en détention préventive le 19 octobre 2020 (décision de la chambre de détention). L’un des deux placé sous mandat de dépôt le 23 octobre 2020 en attendant leur procès.

Détournement des recettes relatives à la dernière campagne présidentielle et des recettes pour les diffusions de spots publicitaires, violations flagrantes des règles de la comptabilité publique et du code des marchés publics, sont parmi les faits qui leur sont reprochés.


Atelier de formation des points focaux du projet PAPSP en matière de Lutte Contre la Corruption

Category : News et Evènements

Pour une meilleure qualité des doléances reçues par les points focaux du projet PAPSP.

Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord entre le Bureau indépendant Anti-Corruption (BIANCO) et le Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public (PAPSP), sous tutelle du Programme de Réformes pour l’Efficacité de l’Administration (PREA), 20 points focaux du PAPSP ont bénéficié, de la part du BIANCO, d’une formation sur les modalités de formulation et de gestion des doléances, le 19 octobre 2020, au siège du BIANCO à Ambohibao.

Cette session vise à sensibiliser les points focaux dudit projet sur les enjeux de la lutte dans la gestion des dotations financières directes par les organes bénéficiaires locaux. Ils ont été plus particulièrement mis au fait des différentes formes de corruption susceptibles d’être fréquemment commises dans le cadre de ce projet. Les mécanismes de gestion des doléances leur ont été indiqués en vue d’un meilleur traitement des cas.

Cela étant, le protocole d’accord entre les deux parties, le BIANCO et le PAPSP, met en exergue en amont les aspects préventifs dans la gestion de ces dotations financières au profit des acteurs communaux et des responsables des caisses écoles au sein des établissements scolaires. Par la mise en place de ce double dispositif, prévention et sanction, l’on est désormais en droit de s’attendre à une gouvernance bien encadrée de ce type de fonds, contrairement aux pratiques qui avaient cours auparavant.


Corruption à Ambatoboeny

Un Responsable de l’Etablissement Pénitentiaire placé sous mandat de dépôt

Suite aux enquêtes menées par le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) de Mahajanga, unResponsable de l’Etablissement Pénitentiaire d’Ambatoboeny a été placé sous mandat de dépôt à l’issue de sa présentation auprès du Tribunal de Première Instance de Mahajanga le 1er octobre 2020.

Ce responsable était poursuivi d’abus de fonction et de prise d’avantages injustifiés pour avoir détourné à son profit personnel les denrées destinées aux détenus.

L’Etablissement Pénitentiaire d’Ambatoboeny possède un vaste terrain agricole d’environ 300 Ha, dont une partie aurait été louée aux cultivateurs locaux sous l’impulsion du responsable de cet établissement. En contrepartie, l’établissement pénitentiaire bénéficie de 200 kilos par hectare des produits récoltés qui sont destinés à nourrir les détenus. Profitant de cette situation, ce Responsable les a mis en vente et livrés fréquemment aux collecteurs pour son intérêt personnel.

Voilà un cas typique d’une prise d’avantages injustifiés et d’abus de fonction qui a été dénoncé à temps et avec courage par des citoyens épris de justice à un moment critique de la mise en œuvre de la tolérance zéro dans le cadre de la lutte anti-corruption.


Marovoay – Litige foncier

Trois individus placés sous mandat de dépôt pour corruption

Suite aux enquêtes menées par le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) de Mahajanga, un ancien Responsable auprès de la Circonscription Domaniale et de la Propriété Foncière de Marovoay, un Responsable du District de Marovoay et un locataire d’une propriété sont placés sous mandat de dépôt à l’issue de l’instruction du Tribunal de Première Instance de Mahajanga le 24 septembre 2020.

Les faits soupçonnés sont : corruption active, corruption passive et abus de fonction pour mutation illégale du titre foncier au profit du locataire sans consentement du propriétaire.

L’enregistrement du dossier de vente dans le registre du District et la mutation du titre foncier au service foncier ont été finalisés malgré l’absence d’un acte de vente authentifié.

Le litige foncier reste un des problèmes majeurs derrière lesquels la corruption se multiplie, non pas seulement dans la région Boeny mais à l’échelle nationale. Par conséquent, la lutte contre ce fléau se poursuit jusqu’à l’éradication du sentiment d’impunité qui se généralise.


Inauguration de l’antenne régionale du BIANCO à Sambava

Category : News et Evènements

La deuxième antenne régionale du BIANCO a été inaugurée ce 18 septembre 2020 afin de se rapprocher de la population du grand Nord.


Dépôt des déclarations de patrimoine du Ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène

Category : News et Evènements

Ce 16 septembre 2020 à 9h00, les membres du staff du Ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH), dirigés par son Secrétaire Général en la personne de Monsieur Simon Robison RANDRIATSIFERANA sont venus massivement au siège du BIANCO Ambohibao pour honorer leur obligation légale relative à la déclaration de patrimoine.

Lors de son allocution, le Secrétaire Général a souligné la volonté et l’engagement du Ministère et ses collaborateurs à respecter la loi en vigueur et en particulier la loi sur la lutte contre la corruption.

Quant au Directeur Général du BIANCO qui a reçu officiellement les déclarations, il a rassuré les membres du staff du MEAH que ces documents restent confidentiels.


Fandaharana Aok’izay ny kolikoly

Category : News et Evènements

Lohahevitra manomboka ny alatsinainy 14 septambra ka hatramin’ny zoma 18 septambra: Ireo tsara ho fantatra momba ny fandraisana mpiasa manoloana ny fanitsiana ara-drafitra izay natao teo anivon’ny BIANCO.