Category Archives: Echos région

Lutte contre la corruption au sein du MICA

Category : Echos région

Une séance de prise de contact en vue d’une série de formations, a eu lieu la matinée du mercredi 24 juin 2020 à Ambohidahy, entre les représentants du BIANCO  et ceux du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, plus précisément la Cellule Anti-Corruption.

La lutte contre la corruption est un combat  de longue haleine, et les efforts continus sont plus que nécessaire. En 2019, la Présidence de la République a exigé de la part de tous les ministères qu’une cellule anti-corruption soit mise sur pieds dans chaque département, comme stipulée dans la loi 2016-020 sur la lutte contre la corruption. Les Cellules Anti-Corruption (ou CAC) sont chapeautées par le BIANCO qui en accompagne techniquement les activités.

Après cette séance de prise de contact, qui n’est que le commencement du partenariat BIANCO-MICA, un programme de formation des formateurs aura lieu, dans le courant du mois de juillet. Puis les sensibilisations et autres activités à réaliser s’enchaîneront.

Extrait de l’article https://actu.orange.mg/lutte-contre-la-corruption-au-sein-du-mica/

 


Conférence-débat pour le MIEC et le RHI-Toamasina: La stratégie anti-corruption et la bonne gouvernance au menu

Category : Echos région

Le jeudi 05 mars 2020, la Branche Territoriale du BIANCO à Toamasina a organisé une conférence-débat sur l’importance de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption (SNLCC) et la bonne gouvernance au profit de 20 étudiants issus du Mouvements International des Etudiants Catholiques (MIEC) de l’Université de Toamasina et du Réseau d’Honnêteté et d’Intégrité (RHI) local. Cette activité a été initiée suite à la sollicitation des membres du MIEC dans l’objectif de vulgariser la nouvelle Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption (SNLCC) et la nouvelle loi anti-corruption 2016-020, et de développer la notion de Bonne gouvernance. Ces étudiants issus des MIEC et du RHI de l’Université de Toamasina ont été mobilisés en tant que partenaires relais en matière de lutte contre la corruption. L’indépendance du BIANCO, la réception et le traitement des doléances reçues ainsi que les relations entre la bonne gouvernance et la transparence leur ont été expliqués. Les missions du BIANCO étant bien explicitées lors de cette conférence-débat, les participants ont affiché leur volonté de contribuer à la mise en œuvre de la SNLCC.


BIANCO MAHAJANGA ET TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE MAHAJANGA: Redevabilité envers le public

Category : Echos région

Une conférence de presse a conjointement été organisée par la Branche Territoriale du BIANCO à Mahajanga et le Tribunal de première instance de Mahajanga le 13 février 2020. Elle s’est inscrite dans le cadre de la redevabilité des organes de lutte contre la corruption envers le public.

L’événement a été saisi par le Directeur Territorial du BIANCO à Mahajanga pour présenter les réalisations en matière d’investigation, d’éducation et de prévention durant l’exercice 2019. Il a également fait le tour d’horizon des actualités de la lutte contre la corruption à Madagascar dont la procédure auprès de la Haute Cour de justice, la publication de l’Indice de Perception de Corruption 2019 ainsi que le décret 2020-013 du 15 janvier 2020 portant restructuration du BIANCO.

De leur côté, le Président et le Procureur ainsi que le Juge et Juge d’instructions près la Chaîne Pénale Anti-Corruption, représentant le Tribunal de Première instance de Mahajanga, ont également fait un compte-rendu au public des dossiers de corruption qui leur ont été transmis. Ils ont répondu aux questions fréquemment posées et ont informé le public sur les procédures à suivre au sein du Tribunal.