Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Mission d’évaluation de la mise en oeuvre de la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption à Madagascar

Mission d’évaluation de la mise en oeuvre de la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption à Madagascar

Une délégation du Conseil Consultatif de l’Union Africaine sur la Corruption (CCUAC) conduite par son président, Monsieur BEGOTO Miarom, est dans nos murs pour évaluer Madagascar sur la mise en œuvre de la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption (CUAPLC).Le Directeur Général du BIANCO, M. ANDRIANIRINA Laza Eric Donat, est le point focal de cette évaluation pour Madagascar. Une réunion inaugurale du cycle d’examen de Madagascar a eu lieu lundi 18 novembre au siège du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) à Ambohibao. Le BIANCO, en tant qu’interface du CCUAC, dans la mise en œuvre de la CUAPLC est chargé des préparatifs logistiques et techniques.

Le cycle d’examen commence ce jour par une série de rencontres et de discussions avec les entités membres du Système Anti-Corruption malgache, à savoir le Bureau Indépendant Anti-Corruption, le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité, le Pôle Anti-Corruption, le Service de Renseignements Financiers. Elle rencontrera aussi successivement les entités assurant les fonctions régaliennes de l’Etat notamment le système judiciaire, les organes chargés des finances et les forces de l’ordre. Un atelier associant la société civile, les organisations confessionnelles,le monde des affaires et le milieu politique clôturera le processus de mise en œuvre par Madagascar de cette convention panafricaine. Enfin, le président du CCUAC et le Directeur Général du BIANCO tiendront conjointement une conférence de presse, ce jeudi à 9h00, pour restituer les points saillants de ce cycle d’examen.


Laisser une réponse