SCAC France et BIANCO : Les techniques de lutte contre la corruption au menu

SCAC France et BIANCO : Les techniques de lutte contre la corruption au menu

Category : News et Evènements

Une trentaine de participants dont des investigateurs du BIANCO et des magistrats de la Chaîne Pénale ont suivi une formation dans le cadre de renforcement de capacité en matière d’application de la loi du  5 au 8 avril 2016, à l’École Nationale des Magistrats et des Greffes à Tsaralalàna.  Le thème de la formation repose sur  « Les techniques de lutte contre la corruption et les infractions assimilées : détection, poursuite et répression ».

Cette formation a été initiée pour faire face à la recrudescence des pratiques généralisées de la corruption ainsi qu’aux difficultés rencontrées dans leur répression. Elle constitue au fait une action indispensable de façon à promouvoir une pratique cohérente en matière de répression dans cette lutte.
La formation  a pour objectifs  de permettre aux participants, d’assumer à bon escient leurs responsabilités ; de maîtriser les techniques d’enquête spécifiques et les procédures à mettre en œuvre (tant nationales qu’internationales dans le cadre d’entraide judiciaire et à chaque niveau de procédures (phase de détection, phase d’enquête et de poursuite, phase de recherche des produits de l’infraction); aux magistrats, de concevoir et de mettre en œuvre une politique pénale appropriée et développer une stratégie adaptée aux besoins de la répression de la corruption; aux officiers de police judiciaire, de mieux orienter leurs actions au niveau de l’enquête préliminaire; un échange d’expériences face aux difficultés rencontrées ; et d’une manière générale, créer et développer une synergie d’actions entre les différents acteurs de la chaîne de répression de la corruption.

A la fin de la formation,  les participants ont reçu chacun une attestation des mains de leurs formateurs (deux experts français),  Madame Eliane HOULETTE, Procureur du Parquet National Financier (PNF) et Madame Xavière SIMEONI, Chef du Service Central de Prévention de la Corruption (CSPC).

Notons que cette formation a été co-organisée avec l’Ambassade de France/Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) en partenariat avec le Ministère de la Justice et l’École Nationale de la Magistrature et des Greffes.


Laisser une réponse