Villa « La Piscine » Ambohibao – BP 399 – 101 Antananarivo

Le Bénin travaille de concert avec Madagascar pour renforcer la lutte contre la corruption en Afrique.

Le Bénin travaille de concert avec Madagascar pour renforcer la lutte contre la corruption en Afrique.

Une délégation de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) du Bénin, conduite par son président Monsieur Jean Batiste ELIAS accompagné par son rapporteur, Madame Elisabeth FOURN GNANSOUNOU, est dans nos murs depuis le 11 aôut 2019. Elle quittera la grande le 18 aôut 2019.

La délégation béninoise a fait une visite d’information et d’échanges sur la stratégie, le programme et le système anti-corruption à Madagascar. Elle a été reçue par Monsieur Laza Eric Donat ANDRIANIRINA, nouveau Directeur Général du BIANCO, et par les hauts responsables des autres membres du système anti-corruption malgache, à savoir le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI), le Service des Renseignements Financiers (SAMIFIN), et le Pôle Anti-corruption (PAC). Renforçant la visibilité stratégique de la Grande-Ile sur l’espace africain, cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud reflète la crédibilité de Madagascar en matière de lutte contre la corruption, crédibilité matérialisée par les différentes bonnes pratiques dans le domaine de l’application de la loi et de la prévention de la corruption qui sont mentionnées dans le nouveau cadre juridique anti-corruption, notamment la loi n°2016-020 sur la lutte contre la corruption, la loi n° 2016-021 sur le Pôle anti-corruption, la loi n°2018-043 sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et l’ordonnance n°2019-015 sur le recouvrement des avoirs illicites. 

En outre, sur la base de l’accord de principe donné par le Président de la République de Madagascar, le Directeur Général du BIANCO a fait part à la délégation béninoise dirigée par le Président de l’ANLCC du Bénin, ancien Président du Conseil Consultatif de l’Union Africaine sur la Lutte contre la corruption par ailleurs, la disponibilité de Madagascar pour accueillir en 2020 l’Assemblée générale de l’Association des agences anti-corruption en Afrique (AAACA).

Articles similaires


Laisser une réponse