Category Archives: Echos région

La Croix Rouge Toamasina lutte contre la corruption.

Category : Echos région

Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention entre la Croix Rouge Malagasy et le BIANCO, l’équipe de la Branche Territorial de Toamasina a organisé un atelier de sensibilisation et d’échanges sur la lutte contre la corruption, le vendredi 04 octobre 2019, au profit du personnel et des volontaires des Districts de Toamasina I et II.
L’objectif consiste d’une part à promouvoir une attitude intolérante à la corruption et infractions assimilées ou à toutes autres formes de malversation, et d’autre part à instaurer des pratiques suffisamment transparentes pour verrouiller les zones à risque dans l’administration des différentes activités au sein de l’association.
Le Directeur Territorial du BIANCO Toamasina a mis l’accent sur les effets néfastes de la corruption sur le plan socio-économique et environnemental, tout en insistant sur le fait que la lutte contre la corruption s’inscrit dans le cadre des us et coutumes malagasy. La forte motivation des participants à lutter contre la corruption contribue, pour une large part, au redressement de la Croix Rouge Malagasy par une gestion juste et transparente.


Le DG du BIANCO à Toamasina: pour une vision commune dans la lutte contre la corruption

Category : Echos région

Après Mahajanga, le Directeur Général du BIANCO, a été à Toamasina du 25 au 27 septembre dernier en rencontrant le personnel du BIANCO et les autorités locales pour asseoir une vision commune dans la conduite de la lutte contre la corruption à Madagascar. Il a rappelé durant la réunion du 27 septembre avec les représentants des CTD et des SDE et des journalistes que la lutte contre la corruption repose sur l’éducation qui portera ses fruits à long terme, la prévention pour l’égalité des citoyens (des candidats lors des concours administratifs) et l’application de la loi pour lutter contre l’impunité. Ainsi, les efforts seront axés dans les secteurs qui touchent le social notamment la santé et l’éducation, et la sécurisation des ressources financières de l’Etat (douanes, impôts et marchés publics). Le patron du BIANCO a souligné que la lutte contre la corruption n’est qu’utopique sans la réelle volonté politique de nos dirigeants et la totale adhésion et soutien indéfectible du public. « Osez dire NON face aux mauvaises pratiques tout en respectant le principe de l’intégrité » a-t-il conclu, un message bien reçu par l’assistance qui a témoigné son engagement à refuser la corruption.


HopitalBe Toamasina: en marche contre la corruption

Category : Echos région

Les membres de la Cellule de Lutte Anti-Corruption (CLAC) de cet établissement sanitaire ont manifesté leur volonté de lutter contre ce fléau, en sollicitant le 23 septembre dernier, l’appui de l’équipe locale de la Branche Territoriale du BIANCO en matière de prévention à la corruption.Ils veulent verrouiller tout risque de corruption au sein de l’hôpital et redynamiser l’opérationnalisation des dispositifs anti-corruption auprès de chaque service et obéir à l’adage :«Izay marary andrianina». Les techniciens du BIANCO sur place ont rappelé l’importance des codes d’éthique, de conduite et de déontologie régissant le personnel de l’hôpital.Les membres du CLAC ont souhaité que les usagers devraient aussi à leur tour être sensibilisés quant à leurs droits et devoirs.